Joe Dispenza – Sur le fonctionnement du cerveau

Cette vidéo est une corrélation magnifique entre le travail fait en hypnose et le fonctionnement scientifique du cerveau. Si vous ne parlez pas l’anglais je vais vous en faire un résumé rapide.

Je vous conseille vivement la lecture de son livre Breaking The Habit of Being Yourself : How To Loose Your Mind and Create a New One, qui je crois a été traduit en français par Rompre avec soi-même pour se créer à Nouveau. Dans son livre il explique à nouveau ce qu’il décrit dans cette vidéo et donne des outils pour changer. Ses outils sont un mélange de méditation et d’hypnose, avec des inductions d’auto hypnose ainsi que des étapes de travail sur lesquelles cibler le changement. Je ferai probablement un article dédié à ce livre, car je l’avais trouvé passionnant à l’époque.

Mais revenons à la vidéo.

C’est une vidéo en anglais d’une conférence TED animée par Joe Dispenza qui a dispensé des conférences dans plus de 24 pays sur le sujet du rôle et du fonctionnement du cerveau humain. Il a enseigné à des milliers de personnes comment reprogrammer leurs pensées au travers de principes neuro-physiologiques scientifiquement prouvés. Comment fonctionne le cerveau pour éliminer les habitudes destructrices et les remplacer par une vision et des objectifs que vous souhaitez.

Cette conférence est passionnante car je trouve qu’elle montre assez facilement le fonctionnement des connexions neuronales. Comment notre cerveau garde en mémoire nos pensées, en relation avec nos émotions. Il explique que les connexions neuronales sont créées en associant pensées et émotions.

J’aime bien prendre des exemples, je trouve que ça aide à comprendre, même si c’est parfois simplifié à l’extrême.

Imaginez que vous souhaitez arrêter de fumer.

Au centre de décision, qui va décider de fumer ou non, arrivent une multitude de connexions neuronales. Celles qui favorisent le fait de fumer, comme les associations comme la la liberté, le plaisir, le moment pour soi etc. ainsi que celles qui défavorisent le fait de fumer, comme la santé, se sentir mieux, en forme, mieux respirer etc. Arrivent aussi les connexions neuronales des pensées négatives « tu n’y arriveras jamais », « c’est trop dur », « ça fait trop longtemps que je fume » etc.

Ce que Joe Dispenza explique ici, c’est que plus les connexions neuronales sont utilisées, plus elles sont « collées » à la pensée et plus leur signal électrique est important. Toujours pour simplifier, le cerveau somme l’intensité des pensées favorisantes et le compare à la somme des intensités défavorisantes, il pèse donc le pour et le contre, et un comportement est choisi en fonction du résultat. Si les pensées négatives sont plus fortes, vous continuez de fumer.

Ce qu’il explique ici, c’est que plus vous vous concentrez sur ce que vous souhaitez, comment vous le souhaitez et de quelles façons vous voulez agir, plus vous activez les nouvelles connexions et plus elles se collent et prennent de l’importance. Cette « colle » n’est pas infinie dans le sens où elle va puiser sur les connexions neuronales voisines pour alimenter celles qui en ont le plus. Ainsi, si vous alimentez fortement les connexions positives, la colle des connexions négatives va disparaître jusqu’à ce qu’elles se décollent complètement, libérant ainsi totalement la pensée négative.

On en déduit qu’il n’est pas forcément nécessaire de connaître les pensées négatives, et qu’en se concentrant sur les pensées positives le changement est possible, tout aussi naturellement. On imagine aussi très bien qu’en nettoyant les pensées négatives, en réduisant leur champ électrique et leur « colle », le changement se met en place plus rapidement. Une petite vidéo explicative est montrée dans la conférence et vous n’avez pas besoin de parler l’anglais pour comprendre : c’est depuis 13 mns 15s jusqu’à 15mn dans la vidéo.

Au fur et à mesure de ces pensées et du travail inconscient, l’attitude et les comportements positifs deviennent naturels et les pensées négatives n’existent plus dans le cerveau : vous changez.

Ce que je trouve passionnant dans cette vidéo, c’est qu’elle explique exactement ce que nous faisons avec l’hypnose et aussi avec l’EFT ou le RITMO (EMDR).

Par un anamnèse ou détermination d’objectif, nous recherchons ce que la personne souhaite et créons de nouvelles connexions neuronales, que nous collons avec l’Hypnose.

Avec l’Hypnose, l’EFT ou l’EMDR, nous diminuons le champ électrique des connexions neuronales négatives, ce qu’il parait parfois nécessaire de faire. C’est d’ailleurs pour cela qu’il existe beaucoup de protocoles hypnotiques pour se libérer de pensées négatives, leur fonction est de « décoller » et donc de libérer de la colle pour des pensées plus positives.

Et comme ces connexions neuronales sont reliées les unes aux autres, en décoller ou bien réduire sa colle peut la réduire aussi dans un autre centre de décision, ce qui fait que souvent d’autres comportements changent dans la pratique de l’hypnose alors qu’ils n’ont pas été évoqués en séance.

Si ce billet vous a plu, cliquez sur j’aime et vous pouvez aussi laisser un commentaire un peu plus bas.

Penser à partager, merci !

15 réflexions au sujet de “Joe Dispenza – Sur le fonctionnement du cerveau”

  1. formidable , très éclairant, brillant
    c’est fantastique de voir à quel point les avancées en neurosciences permettent de comprendre comment l’hypnose est efficace et fonctionne
    Merci Laurent de partager cela avec nous

    Répondre
  2. Bonjour Laurent.
    Je suis tout nouveau connecté sur ton site, comme sur celui de l’Arche, mais pas sur facebook pour l’instant.
    J’ai lu déjà plusieurs de tes articles et écouté quelques uns de vos podcasts avec kevin Finel.
    Alors, d’abord et avant tout, un grand merci pour ce partage…gratuit….et techniquement enrichissant, c’est rare et ça fait du bien, à plein de niveaux différents, merci à toi.
    Maintenant, une question, en lien avec ton article qui explique le contenu de cette conférence de M. Joe Dispenza aux personnes qui, comme moi, ne parlent pas bien l’anglais.
    Ma question : »j’ai bien compris la construction de nos états d’âme, de notre pensée. Je comprends bien, par la métaphore de la « colle », pour changer. Ma question est simple : combien de temps, combien de fois, est il nécessaire de répéter, avec émotion, notre objectif de changement, ou de suggérer à notre client de le faire, pour que le nouveau comportement prenne place durablement et que l’ancien, celui que l’on veut voir disparaître. …disparaisse, soit remplacé par le nouveau? ».
    Je me doute bien que tu vas me répondre que cela varie selon les personnes, et encore que….mais, est ce qu’une seule suggestion sous hypnose peut suffire, ou bien faut il que la personne le répète encore et encore? »
    Voila, je suis comme beaucoup je suppose, je recherche aussi l’efficacité dans ma pratique, d’où cette question.
    Merci à toi de trouver le temps de me répondre, même succinctement.
    Encore merci pour tout ce travail et, si j’habitais Paris je serais venu te rencontrer c’est certain. J’habite dans la Dombes, c’est dans la plaine de l’Ain, à une cinquantaine de kms au nord de Lyon, merci Internet.
    François Loiseau.

    Répondre
      • Allons bon, c’est que nous sommes voisins alors, au moins jusqu’en juillet, c’est rigolo ça.
        Merci pour ta réponse, elle est claire, pleins feux sur les émotions pour que la colle prenne. Et, du coup, place à l’imaginaire et à la créativité pour faire passer les émotions, indirectement bien évidemment.
        Tout cela me parle.
        Une dernière chose, si je n’abuse pas? Tu donnes en référence le livre en français de joe Dispenza pour comprendre comment on peut changer sa vie, pour faire vite et maladroitement. Et en même que tu le donnes tu précises que tu l’a lu il y a assez longtemps. Alors, est ce qu’aujourd’hui tu conseillerais toujours ce livre, en français, pour ceux qui comme moi veulent connaître ses travaux pour les utiliser par la suite sur soi et sur d’autres? Ou bien connais tu un autre bouquin qui explique comment ça marche dans notre cerveau et qui explique comment s’y prendre « pour changer les règles de notre jeu intérieur cérébral « ????
        Et, si le coeur t’en dit et que tu as le temps pour ça, nous pourrions peut être se voir à Albigny ou sur Lyon. En plus je connais une ou deux autres personnes qui seraient ravies d’échanger avec toi pour nous enrichir de ton expérience. Enfin, ce n’est qu’une idée. Nous sommes quelques uns à avoir dernièrement suivi la formation de praticien en hypnose sur Lyon avec Psynapse. Et, pour ma part, j’avais déjà appris l’hypnose près de Bruxelles, chez Ressources avec Barbara Briqumane et je pratique au domicile des gens depuis presque deux ans maintenant.
        Merci de me repondre quand tu peux.
        Bien à toi.
        François Loiseau

        Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

shares