fbpx

#23 – Le Recadrage : échanges et points de vues sur sa pertinence et ses mécanismes


Dans cet épisode je reçois Jordan Vérot, formateur en Hypnose Rapide et auteur de 2 excellents livres :

Les 2 livres de Jordan sont pour moi des références sur la pratique de l’Hypnose et devraient être lus par tous les praticiens en Hypnose. Ce sont aussi les supports de cours de ses formations dont les retours ne tarissent pas d’éloges.

Nous échangeons dans ce podcast autour du recadrage vous découvrirez :

  • Ce qu’est un recadrage
  • Les recadrages à éviter qui cassent le rapport et n’ont aucun intérêt
  • Différentes façons d’utiliser le recadrage en pratique
  • L’importance de la posture dans le recadrage
  • Les mécanismes en jeu chez le sujet et le praticien dans un recadrage

Merci beaucoup Jordan pour cet échange.

Merci d’avoir écouté

Merci encore d’avoir écouté cet épisode ! Si cela vous a aidé de quelque façon que ce soit, pensez à le partager en utilisant les boutons des médias sociaux en haut et en bas du post.

Aussi, si vous avez envie de me remercier, prenez quelques minutes pour aller sur iTunes, pour me laisser une note et surtout un avis sur ITunes, ce qui m’aide à faire connaître le podcast.

Et bien sûr, si vous avez des remarques, des commentaires, des remerciements, la section commentaires est là pour ça, j’oublie certainement des choses dans ce podcast, et si vous avez vous aussi envie de les partager, allez-y !

A très vite,

5 réflexions au sujet de “#23 – Le Recadrage : échanges et points de vues sur sa pertinence et ses mécanismes”

  1. J’ai écouté ce podcast déjà 2 fois et il y a trop de pépites inspirantes pour les avoir intégrés, même en 2 fois.
    Je prévois de l’écouter encore et encore…
    Merci pour cet échange

    Répondre
  2. Je trouve ça super important de recadrer la notion de recadrage… ça fait quelques jours que j’ai écouté ce podcast en voiture. Je vais bientôt le ré-écouter.
    Mais en attendant, personnellement je préfère souvent parler de dé-cadrage, car le cadre est souvent ce qui fait obstacle, ce qui limite et dont on n’arrive pas à sortir. Et en même temps, il y a je pense une autre forte notion de re-focus, sur un élément oublié, une ressource disponible…

    Selon moi, une séance, une thérapie, n’est en fait qu’une expérience qui est l’occasion d’un recadrage, c’est à dire un changement de sens, de lien, de possibilité, naissant dans la personne, et qu’elle ne pourra plus nier, parce que personnel et bien réel.

    Et effectivement le recadrage se créé de lui-même très bien (et mieux qu’en l’assénant comme une vérité), par simple questionnement qui tend à demander implicitement à la personne à penser, à expérimenter, à ressentir quelque chose différemment de son habitude, et ainsi l’amener à tester ce changement de point de vue, de perception…
    Pour paraphraser Jordan, cela amène donc à un changement d’interprétation, de perception, de sensation, donc de croyance, de motivation, de comportement…

    A mon sens, le plus puissant recadrage est le “changement” de sensation, et de sensation corporelle pour une situation donnée, le changement de la composante corporelle de l’émotion…

    Et vous, qu’en pensez-vous ?

    Répondre
  3. J’aime beaucoup l’image du puzzle démonté dont le client a toutes les pièces. Et aussi beaucoup, et surtout “mettre en lumière des éléments, des messages inconscient que le client n’a pas remarqué”.
    Merci à vous deux pour ce précieux apport qui montre vraiment ce que pourrait être la posture de l’hypno pour permettre au client de mettre en place par lui-même les processus de changement.

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.