Pourquoi suis-je passé d’1h à 5h de séance ? – HYPNOPOD 21

avec Jean Rausis

La rencontre au coeur des séances de 5h
Dans cet épisode je reçois Jean Rausis qui a fait se questionner pas mal de personnes lorsqu’il est intervenu sur Facebook en disant qu’il ne faisait qu’une séance par jour et qu’elle durait 5h. J’ai trouvé ça passionnant et je me suis dit que ça serait une bonne idée de recevoir Jean pour qu’il nous parle de sa façon de voir et son chemin qui l’a mené jusqu’à cette démarche.

Jean parle durant une grande partie du podcast et je l’ai trouvé passionnant et touchant, et je vous laisse profiter aussi de ce beau cadeau. Nous proposons l’idée d’en faire un 2ème pour répondre à vos commentaires / remarques et critiques éventuelles, je n’ai pas voulu poser trop de questions à la suite pour éviter que le podcast dure 3h.

J’en profite aussi pour annoncer la sortie de ma formation en ligne ATSE – L’Art de Travailler sur les Structures Emotionnelles, sur laquelle je travaille depuis plus d’un an. J’y ai mis tout mon coeur, toute mon expérience et toutes mes lectures pour vous permettre de devenir un expert haut niveau du travail sur les structures émotionnelles de l’être humain. Cliquez ici pour plus d’informations

Dans ce podcast :

  • Les croyances limitantes sur le changement, la durée et le nombre de séances
  • L’importance de la relation et de prendre le temps
  • L’évènement clé qui a failli faire arrêter l’accompagnement à Jean et qui l’a incité aux séances longues
  • Le chemin et l’expertise requis pour évoluer vers des séances longues utiles et faire la différence entre long car « perdu » et long où tout est utile
  • Le lien vers la page du site de Jean Rausis sur les après-midi privilégiés

Merci beaucoup Jean pour cet échange.

Merci d’avoir écouté

Merci encore d’avoir écouté cet épisode ! Si cela vous a aidé de quelque façon que ce soit, pensez à le partager en utilisant les boutons des médias sociaux en haut et en bas du post.

Aussi, si vous avez envie de me remercier, prenez quelques minutes pour aller sur iTunes, pour me laisser une note et surtout un avis sur ITunes, ce qui m’aide à faire connaître le podcast.

Et bien sûr, si vous avez des remarques, des commentaires, des remerciements, la section commentaires est là pour ça, j’oublie certainement des choses dans ce podcast, et si vous avez vous aussi envie de les partager, allez-y !

A très vite,

Je me réserve le droit de ne pas valider ou supprimer les commentaires qui seraient hors-sujet ou inappropriés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 commentaires sur “Pourquoi suis-je passé d’1h à 5h de séance ? – HYPNOPOD 21

  1. J’ai beaucoup aimé ce podcast. Jean y décrit avec beaucoup de sincérité son ressenti, et le fait qu’il ait pu raconter sans être interrompu par les questions, donne de la fluidité et davantage d’émotion. Je fais des séances entre 1h30 et 2h, je débute, et je pensais qu’il fallait que je travaille à les raccourcir, alors qu’au fond de moi je sens qu’il faut au moins ce temps là… cela donne à réfléchir. En formation, on travaille toute la journée sur nous, et même si on est un peu assomé à la fin de la journée, quel bénéfice au niveau personnel! Pourquoi est ce que ça ne serait pas bon pour nos clients?

  2. Chargé d’émotions et de belles anecdotes qui font réfléchir…
    Je ne suis même pas thérapeute, je me suis juste perdu sur internet. J’ai remarqué qu’être thérapeute c’est quand même un métier passionnant, pleins de rebondissements et de moments vivants, uniques. Ils sont de plus en plus rares ces moments dans chacune de nos vies, les thérapeutes en ont tout le temps… De plus, réussir à aider les gens doit donner un sentiment de satisfaction tellement grand, et naturel aussi… Ce métier est vraiment à part, à part de cette société qui nous ordonne de faire de l’argent pour réussir, pour être heureux…
    Merci pour ce partage