Développer son business avec l’Hypnose

quelques trucs & astuces simples

Oula ! Han ! Développer son business ? « Mais je suis dans l’accompagnement, je suis un bisounours, je fais ça par amour, pas pour l’argent ». Oui oui, moi aussi. Mais le sujet ici n’est pas de développer son business d’accompagnant en profitant des gens, mais de développer SON business, d’être plus amoureux de ses clients que de son outil, à partir de qui vous êtes, vos qualités, vos forces. L’Hypnose est un outil, pas une fin. Et la réalité que beaucoup de coachs, praticiens en hypnose ou autres ont du mal à bien vivre de leur métier.

Développez votre business

Quelques conseils pour bien se positionner et vivre de vos atouts et vos compétences.

Qui êtes-vous ?

Ce n’est pas parce que vous faites de l’Hypnose ou que vous changez de métier qu’il faut oublier votre histoire, vos compétences, vos talents et vos qualités.

Prenez 30 minutes (vraiment), pliez une feuille A4 en trois dans le sens de la hauteur (3 lignes horizontales, comme pour une lettre)

  • Dans le bloc du haut, écrivez au moins 20 mots clés qui sont les compétences que vous avez développé dans votre vie.. Par exemple, si vous avez été manager, écrivez : management. Cherchez vos compétences, ce que vous savez faire, ce que vous appris dans votre vie, pas juste l’hypnose.
  • Dans le bloc du milieu, écrivez au moins 20 mots clés qui sont les connaissances que vous avez acquises dans votre vie. Par exemple, le piano, l’informatique, le dessin, l’écriture etc.
  • Dans le bloc du bas, écrivez au moins 20 mots clés qui sont les challenges que vous avez dépassés dans votre vie. Par exemple, douleurs chroniques, divorce, décès etc.

Cet exercice permet de vous regarder dans un ensemble, pas juste dans l’outil que vous utilisez. C’est une des premières étapes utiles à un positionnement professionnel que vous pourriez choisir, une spécialité, un travail en groupe, en entreprise, des ateliers, des séminaires. Par exemple, un informaticien pratiquant l’hypnose pourrait aider les informaticiens à gérer leur stress ou leur gestion du temps sur certains projets avec l’hypnose par exemple.

Au delà de ça, c’est un excellent exercice pour la légitimité. C’est normal de ne pas forcément se sentir légitime dans la pratique de l’hypnose au début, mais vous êtes bien plus qu’un outil.

Quels clients voulez-vous ?

La mauvaise question à se poser est « Quels client vais-je avoir ? », c’est laisser la place au hasard et ne pas être précis sur sa communication quand vous parlez de ce que vous faites.

L’idée est de savoir quels clients vous voulez. Si vous voulez des clients qui viennent arrêter de fumer en 1 séance, vous ne parlerez pas de la même façon que si vous voulez des clients qui veulent travailler sur eux, leur corps, leur santé, à un niveau plus global et s’investir sur plusieurs séances.

Si vous définissez les clients que vous souhaitez avoir, vous vous positionnez mieux, vous en parlez mieux, et vous aurez les clients pour lesquels vous communiquez. D’une part, c’est plus précis, plus congruent, plus juste, mais surtout vous vous éviterez de travailler sur des problématiques sur lesquelles vous n’êtes pas à l’aise ou qui vous ennuient.

Ensuite, apprenez qui sont vos clients. Questionnez-les, observez les sur les forums, sur amazon dans les commentaires des livres qui touchent aux sujets qui vous animent. Cherchez leurs frustrations, leurs problèmes, leurs questionnements : apprenez leur langage.

Les clients ne parlent pas notre langage, c’est à vous de comprendre le leur, de comprendre leurs besoins. Ici, vous cherchez leurs souffrances, et quel langage ils utilisent pour en parler.

Savoir parler de ce que vous faites

On ne dit pas « Bonjour, je suis praticien en Hypnose ». Même si l’Hypnose soulève de l’intérêt immédiat, c’est vague. Ca marchera pour accrocher dans une soirée, mais pas pour vous développer à faire des ateliers, des séminaires ou intervenir en entreprise par exemple. Ca sera aussi moins efficace qu’une accroche qui part des souffrances et des besoins des gens.

Par exemple, je dirais quelque chose comme : « J’aide les gens à dépasser leurs limites, leurs blocages et leurs peurs avec l’Hypnose, pour qu’ils puissent s’accomplir dans leur vie, leur travail, leurs relations ». L’hypnose est ici présentée comme un moyen pour répondre à des frustrations, et amener vers des désirs, des résultats.

Trouvez votre façon de communiquer. Quand je vais en entreprise, je communique encore différemment. Chaque présentation de vous que vous faites doit être adaptée aux personnes à qui vous parlez. Vous ne comptez pas au yeux des autres, c’est les autres qui doivent compter à vos yeux.

Pour moi, c’est connaître les personnes qu’on va recevoir. Si vous aimez les arrêts du tabac, il me parait utile d’aller sur les forums ou de se renseigner auprès de fumeurs pour mieux comprendre leur fonctionnement, leurs peurs et leurs problèmes. Quand vous comprenez vos clients à un niveau intime, avant même de les recevoir, vous devenez amoureux de vos clients plus que votre outil, et ils le sentent.

Je pourrais en faire un livre entier, mais je constate trop souvent un manque de positionnement chez les praticiens, un manque de travail sur le pitch qui empêche de se positionner et de sentir à l’aise. L’art d’un marketing orienté vers les clients est une de mes passions, le but est d’être complètement au service de ses clients, et de sortir du « je sais tout faire » et d’un mauvais positionnement qui favorise l’image du charlatan. Si vous avez du mal à mieux vous connaitre et vous positionner, je peux vous proposer un accompagnement au téléphone ou par Skype, n’hésitez pas à me contacter.

J’espère que ces quelques conseils vous ont aidé, et n’hésitez pas à laisser vos questions et remarques dans les commentaires,

Je me réserve le droit de ne pas valider ou supprimer les commentaires qui seraient hors-sujet ou inappropriés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un commentaire sur “Développer son business avec l’Hypnose